L’école des métiers

L’admission dépend de la scolarité suivie, des notes obtenues et d’un examen d’entrée. Les cours théoriques et les cours pratiques sont dispensés à l’école.

L’apprenti n’est pas rémunéré. Cette filière aboutit également à l’obtention d’un CFC. Leur CFC en poche, les apprentis peuvent se mettre en quête de travail ou compléter leur certificat de capacité par une maturité professionnelle, voie privilégiée pour accéder aux Hautes Etudes Spécialisées (HES). Ces deux filières offrent donc une véritable ouverture.

L'Office cantonal d'orientation scolaire (OCOSP) peut être un support à la recherche d'un apprentissage. Il a en effet pour mission, avec ses cinq centres régionaux, de favoriser l'intégration professionnelle et l'employabilité de toute personne en situation de choix de formation.

Liste des professions ouvertes à l'apprentissage